BAF # 11: Cognition in vitro et in eco

Présenté par Avel Guénin-Carlut

La psychologie cognitive nous permet d’étudier le comportement d’humains isolés dans le contexte simplifié d’un laboratoire. Mais peut-on passer à l’échelle ces connaissances, et s’en servir pour comprendre les comportements humains dans un contexte écologique ?
Sur la base d’outils de systèmes complexes, Avel présente une vision critique du rôle central que les sciences cognitives prétendent parfois jouer dans les sciences humaines, et expose comment elles ont déjà été intégrées dans la discipline de l’évolution culturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.